Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Tous les chemins mènent à Rome ». Les « Roumieux » se dirigeaient par une multitude de routes vers la capitale de la chrétienté. Pourtant, parmi toutes les voies qui partaient de l’Europe pour rejoindre la Ville éternelle, l’une, l’emportait sur les autres. Elle prit le nom de ceux qui la parcouraient en plus grand nombre : on l’appela via Francigena, « voie des Francs ». Une autre route permet de gagner Rome depuis l’Allemagne et l’Europe centrale, la via Romea Germanica, et il existe une variante de la via Francigena, plutôt empruntée par les habitants de la France du Sud et de la péninsule Ibérique, qui passe par Montgenèvre et rejoint la route principale à ­Vercelli, dans la plaine du Pô.

La voie Ligeria est longue de  800 kilomètres, l’itinéraire part de Nantes vers l’est jusqu'à Bucey-Les-Gy (Haute-Saône, près de Besançon) où il se raccorde à la Via Francigena jusqu’à Rome.
Il suit la Loire, le Cher, le canal du Berry puis le chemin de Compostelle.

La Via Ligeria tire son nom de la Loire : ce fleuve est le fil conducteur du pèlerin jusqu’à Tours (par le GR® 3 et la Loire à vélo).

Aujourd’hui nous travaillons à la Renaissance des chemins de Rome au départ de Paris, Versailles.

De Paris on estime généralement que l’on suit l’itinéraire Paris, Provins, Troyes, Bar sur Aube.

De Versailles on se dirige vers Provins

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :